Déroulement de la thérapie

La bonne question est celle qui fait progresser le consultant dans la connaissance de lui-même. Aussi, dès lors que la personne prend soin de bien formuler ses questions, elle prend en main son existence.

Questionner joue un rôle déterminant dans le processus de communication : s’informer, comprendre, se comprendre. Les questions de l’accompagnateur ou coach sont posées pour provoquer le consultant à sentir, à réfléchir et à réagir autrement.

1. Le Déroulement
Il n’y a pas de règles strictes. Tout dépend de la personne et des raisons qui l’ont poussée à décider de choisir l’hypnose pour retrouver un mieux-être. Chaque séance est différente d’une fois sur l’autre. Le praticien s’adapte aux circonstances et aux besoins du patient.

  • Mettre en confiance la personne avec le praticien.
  • Débriefer la précédente séance.
  • Définir les objectifs de la séance.
  • Mettre en état hypnotique la personne.
  • Explorer et travailler avec l’inconscient.
  • Approfondir les changements.
  • Renforcer le moi.
  • Consolider le travail.
  • Faire sortir la personne de l’état hypnotique.

2. La durée de la thérapie
Vous devez être volontaire et confiant au praticien, condition sine qua non de la réussite.

Il suffit parfois d’une seule séance pour traiter un objectif simple. Sinon il faut compter entre 3 à 20 séances tout dépendra de la personne, de sa personnalité, de ses objectifs, de ses motivations et du travail intérieur déjà fait.


3. Le Travail du Praticien
Le rôle du praticien est d’accepter la personne telle qu’elle et de s’adapter à elle dans sa globalité, il va instaurer un dialogue fructueux avec son interlocuteur. Etablir une bonne qualité relationnelle pour permettre à la personne d’utiliser toutes ses capacités aux changements souhaités.

Le praticien va échanger directement avec le conscient et l’inconscient afin de suggérer ou faire mettre en place les changements nécessaires.

La première séance (découverte du consultant) dure environ 1h30
Les séances suivantes sont d’une durée de 0h45 à 1h30.


4. La fréquence des séances
En général, les séances peuvent être rapprochées au début (toutes les deux semaines) puis elles peuvent être espacées pour laisser le temps à l’esprit du consultant d’intégrer les changements effectués.


5. La fin de la thérapie
Elle est décidée en commun par la personne et le praticien. Cela n’empêche pas la personne de revenir de temps en temps quand elle juge cela nécessaire.